le huis clos, un genre spécifique de fait divers

Qu’est ce qu’un fait divers?
http://psychologies-polard.fr/quest-ce-quun-fait-divers/
 
Le huis clos, un genre spécifique de faits divers
 Il existe une sorte de classification fourre-tout des faits divers: classiquement on distingue différentes catégories de faits divers: accident, naufrage, inondation, incendie, suicide, crime, enlèvement, hold-up.
À cette liste qui n’est pas exhaustive nous ajouterons la catégorie des huis clos, qui présente cette particularité certes d’éclater au grand jour mais qui ne tarde pas à révéler également sa part d’ombre et nous emmène de l’autre côté du miroir.  Durablement fermé, conçu dans le but de suspendre le temps et l’espace, de réduire ou d’annuler la parole et la singularité de l’autre, le huis clos est énigmatique.
Un certain nombre de faits divers ont souvent partie liés avec de telles situations fermées. Tel qu’il émerge dans les médias, par définition le huis clos est en bout de course, sa logique étant d’être en retrait, hors du regard d’autrui ; il appartient à coup sûr au domaine privé. Souvent dramatique, lorsque les médias s’en emparent, il s’ensuit une fascination pour cette dramaturgie. On relèvera de la violence agie ou pas.
Quand il s’agit de huis clos, sa révélation médiatique constitue un échec du dispositif, puisque celui-ci consistait jusqu’alors plutôt à contrôler le savoir, à ne pas faire savoir, à ne pas savoir. C’est pourquoi le plus souvent, de telles situations cadenassées évoluent à bas bruit, enferment et aliènent mais aussi protègent.
La limite est parfois ténue, les protagonistes se maintiennent à l’intérieur d’un périmètre délimité, véritable dispositif de contrôle, de contrainte et d’emprise. Comme nous le verrons, les « bénéficiaires » du huis clos font main mise sur les gens et les lieux afin de préserver une relation d’emprise, un lien fusionnel avec un proche ou garder un secret partagé avec lui. Ainsi se mettent en place des huis clos qui s’inscrivent dans le temps…jusqu’à ce qu’un jour le fait divers en révèle à travers la dramaturgie l’histoire intime.

 

Pour aller plus loin, voir « Vieillir en huis clos »

 

José Polard : Psychologue, psychothérapeute, psychanalyste

Jouars Pontchartrain, Villiers Saint Frédéric, Neauphle