Huis clos et moteurs de recherche

Quand vous tapez sur votre moteur de recherche, les mots « huis clos familial », « huis clos conjugal », qu’obtenez-vous?

Les premiers résultats, hormis la définition du dictionnaire, évoquent l’emprise, la maltraitance, la violence, la brutalité sexiste, etc.mais aussi les non dits, les secrets, voire un contexte quasi de mafia ou de secte.
Nous en déduisons que le mot huis clos est utilisé par nombre d’entre nous ( échotiers, dramaturge, mais aussi le public)dans une définition officieuse, traduisant un savoir commun à tous, pour qualifier une situation bien précise.

Notre définition du huis clos: 

Une situation, qui sous couvert d’intimité, est verrouillée. La parole, les actes, voire les pensées de certain(es) sont contrôlé(es) plus ou moins durement par d’autre(s), organisant ainsi un espace clos, avec une frontière dedans/dehors marquée.[1]
C’est ce qui nous permet de distinguer très clairement l’intimité et le huis clos; la première, légitime et résultat d’une conquête est de l’ordre de l’espace privé( par rapport à un espace public). Le  huis clos, à l’inverse, est un espace privatif, se caractérisant par des rapports de force.
Privatif de quoi? De paroles, d’actes, de pensées...

 

[1}in « Vieillir en huis clos », J.Polard, P.Linx, Erès, 2014, Toulouse